3 commentaires sur « Découvrir le Saint-Suaire »

  1. Bonsoir et tous mes compliments pour ces études concernant ce mystérieux et fascinant « Saint – Suaire » ….

    Je crois me souvenir que l’évangile, concernant Saint Jean nous parlait d’un linceul roulé à sa place dans le tombeau, ceci , lors de leur visite consécutive à l’alerte de Sainte Marie Madeleine…

    Le « Saint Suaire  » ne semblerait pourtant pas accuser de traces caractérisant le fait d’avoir été roulé ???

    Le test de projection, « le Rorschach » comporterait en effet 11 planches où des images en noir et blanc , puis de plus colorées à mesure que leur présentation s’achemine vers la fin, (lorsqu’elles sont soumises à l’interprétation  » évocatrice  » du « testé »…)

    Ces images en effet, ressemblent à celles des tâches d’encre symétriques que l’on obtient après pliage d’une feuille où l’on a préalablement répandu de l’encre )

    II me plait de penser qu’il se pourrait aussi que lors de la résurrection un  » effet de flash » conjugué avec les aromates dont le corps de notre Seigneur Jésus Christ, avait été enduit lors du rituel de son ensevelissement, serait à l’origine de l’impression quasi photographique de ces singulières images de celui que les anges nous enjoignent à ne pas chercher parmi les morts , celui qui est  » Le vivant  »

    Bien à vous ,

    Fraternellement en notre Seigneur Jésus Christ

    Jean Araguas

    J’aime

  2. Car enfin, a-t-il été établi que l’invocation ou le recours au Saint Suaire auraient permis d’obtenir expressément et sans équivoques des interventions miraculeuses ???

    Le  » Saint Suaire  » faux ou véritable prouve plutôt que quelqu’un est mort ….
    Il interroge à la façon des corps de défunts que l’on découvre  » imputrescibles « Il épaissirait plutôt le mystère ….
    Il ne prouve pas la résurrection ceci est et reste du ressort de l’Esprit Saint ….

    Car , sans l’Esprit Saint :  » Quand bien même quelqu’un resusciterait d’entre les morts devant eux, il ne croiraient (pas dit l’écriture )

    Lorsque Saint Jean considère l’intérieur du tombeau de Jésus , il nous est précisé les choses en deux temps: il voit et il croit ce qui implicitement lui est donné par l’Esprit Saint

    Blaise Pascal nous parle des mathématiques, dans leur « Inutile profondeur »
    Je crois qu’il en est de même pour toutes ces savants acharnements « archéologico-nécrophiles  »

    Cela conforte les incroyants et autres « compagnons de la truelle et du fil à plomb « à crier à la supercherie ….
    Et agace les dents des croyants qui macèrent dans leurs frustrations …

    Bien à vous :
    Jean Araguas

    J’aime

Répondre à Jean ARAGUAS Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :